BLOG DE JOWEL


"Ceux qui connaissent la vérité telle qu'elle est révélée dans la parole de Dieu doivent maintenant venir au devant de la scène, Dieu vous le demande , frères. Usez de toute l'influence dont vous disposez pour servir le bon camp. Tous doivent maintenant apprendre à prendre la défense d'une vérité digne d'être admise."
E.G.W Médical ministry page 22

mardi 12 juin 2012



 L'aigle a la plus longue vie de tous les spécimens de son espèce : Il peut vivre jusqu'à 70 ans.
Mais pour atteindre cet âge, l'aigle doit prendre une difficile décision en atteignant 40 ans :
1 - Ses longues serres devenues trop flexibles ne peuvent plus se saisir de la proie qui lui sert de nourriture.
2 - Son long et pointu bec devient trop coudé.
3 - Ses ailes sont devenues trop lourdes en raison de leurs nombreuses anciennes plumes épaissies, et elles rendent son vol difficile.
Alors, l'aigle fait face à un choix difficile :
mourir ou passer par un processus douloureux de changement qui durera 150 jours... soit 5 longs mois.
Ce processus exige que l'aigle vole jusqu'en haut d'une montagne sur son nid. Là, l'aigle va frotter et frapper son bec contre une roche jusqu'à ce qu'elle l'érode. Après cela, il attendra la repousse d'une corne neuve et rigide qui formera un nouveau bec.
Ensuite, il tentera d'arracher et d'user ses serres. Après cela de nouvelles serres se développeront selon un processus de repousse permanente.
Puis encore, l'aigle commencera à plumer ses plumes âgées. Après cela, des plumes neuves plus légères et plus souples repousseront.
Et enfin, après ces cinq mois de douloureuse patience, l'aigle prendra son vol célèbre de renaissance et pourra vivre ses 30 années supplémentaires.
Pourquoi le changement est-il parfois nécessaire pour nous aussi ? Souvent, pour survivre, nous devons, nous aussi, commencer un processus de changement. Nous devons alors parfois douloureusement nous débarrasser de veilles habitudes, souvenirs, coutumes. C'est seulement libéré du fardeau du passé que nous pouvons alors profiter du présent et de l'avenir.
C'est la leçon de l'aigle.
Auteur inconnu : texte de tradition amérindienne, basé sur des faits réels 

 Le prophète Esaïe dans son livre au chapitre 40.31 déclare ceci:" Mais ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur  force,ils prennent leur vol comme les aigles..."
Faut reconnaître l'extraordinaire exemple de courage que l'on peut trouver chez cet oiseau , toutefois nul n'est besoin de se mutiler à ce point pour obtenir cette nouvelle énergisation! 

Notre bien aimé sauveur Jésus nous l'octroie gratuitement si nous venons  simplement à lui avec confiance.Et ce n'est pas une trentaine d'années supplémentaire dont nous bénéfiçions mais bien l'éternité! Qui peut dire ou faire mieux?

"Si quelqu'un a soif déclare t-il, qu'il vienne à moi et qu'il boive, celui qui croit en moi, des fleuves d'eau-vive couleront dans  son sein, comme dit l'écriture." Jean 7.38

"Désirez comme des enfants nouveaux nés le lait frelaté de la parole, afin que par lui vous croissiez pour le salut..." 1 Pierre 2.2

Spurgeon  disait :" Plongez vous en Dieu comme dans une mer profonde, perdez vous dans son immensité, vous en ressortirez reposé, raffraîchit et plein d'une nouvelle vigueur."




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire